Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2015

La véloscénie, c'est fini !

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 6, mercredi 8 juillet 2015 : de Domfront (61 Orne) à Le Cercueil près de Sées (61)

Véloscénie, Domfront, normandie, orne, vélo
Les toitures de Domfront

La distance : 65 kms

Météo : Gris clair mais frais.

Domfront, vélo, orne, normandie, véloscénie
Riton et les préparatifs du départ

Itinéraire : Voici la dernière étape. Nous quittons le camping après les traditionnelles conversations avec d'autres cyclotouristes et quelques habitués du camping. Cette fois-ci, pas de crevaison. Nous repartons vers Bagnoles de l'Orne. Nous y reprenons notre emplacement de pique-nique, mais il fait 10 à 15 degrés de moins qu'à l'aller. Qu'importe, nous roulons vers notre point de départ initial.

 Bagnoles de l'Orne, Orne, Normandie, Véloscénie
Un peu frisquet pour le pique-nique dans Bagnoles de l'Orne

Véloscénie, St Patrice du désert, normandie, orne, vélo, abri
A noter : la construction d'un abri remarquable avec table, bancs, toilettes et électricité à St Patrice du désert près de Bagnoles
C'est aussi un point de rendez-vous de covoiturage

Lignières-Orgères, véloscénie, Orne, vélo, normandie
Notre-Dame de Lourdes à lignières-Orgères

Nous repassons pas Lignières - Orgères peu avant Carrouges. Là, derrière la très belle Chapelle Notre-Dame de Lourdes, nous discutons avec des camping-caristes qui s'installent pour le tour de France qui passe ici 2 jours après.

Après Carrouges, il nous reste à parcourir les grandes montées, et non moins impressionnantes descentes en direction de Sées pour rejoindre Le Cercueil où nous avons laissé notre voiture.

 Le cercueil, Sées, véloscénie, normandie, vélo, arrivée, orne
L'arrivée ... même pas crevés !

La belle échappée de 6 jours touche à sa fin. Nous avons vécu de bons moments dans ces terres accueillantes. Nous avons réalisé de belles rencontres, apprécié de bonnes tables, vu des architectures variées, parcourus de splendides paysages, et vécu de bons moments à deux. Maintenant que ce projet s'est concrétisé, nous imaginons d'autres projets de découvertes à vélo. Qui sait lequel sera élu ?

C Gourmand, véloscénie, normandie, orne, Sées
Une assiette reconstituante qui clôture la Véloscénie

Nos adresses :
- Dans la ville de Sées : restaurant C Gourmand. Restauration sans prétention, mais copieuse. Après tant de kilomètres, cela nous fait du bien.
- La nuit du départ, nous avions logé chez Patrick, au village du Cercueil dans l'Orne

Voir l'étape précédente

21/07/2015

70 bornes pour le retour dans l'Orne

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 5, mardi 7 juillet 2015 : de Pontaubault (50 Manche) à Domfront (61 Orne)

Véloscénie, Domfront, normandie, orne, vélo
Paysage de bocages

La distance : 25 + 45 = 70 kms

Météo : Pluie et temps gris.

Véloscénie, Parigny, St Hilaire du Harcouët, normandie, orne, vélo
Toujours les anciens bâtiments ferroviaires

Itinéraire : C'est le retour de la Manche vers l'Orne que nous entamons. Après quelques échanges, nous décidons de reprendre la véloscénie en sens inverse, et d'effectuer 2 étapes de l'aller en une seule. Ce fera donc 70 kms. Nous repartons de Pontaubault vers Ducey, puis Parigny près de St Hilaire du Harcouët. Mais peu avant, 2ème crevaison du pneu arrière de Gabbie. En une demi-heure, la chambre à air est changée. Il faut en effet, défaire les bagages, sortir le matériel, retourner le vélo, changer  la chambre, et tout remonter et ranger les vélos. Une épine de ronce est la responsable de la crevaison. Deux jeunes filles cyclistes de la région, en route pour le Mont, nous prêtent une pompe achetée chez D, petite mais efficace. La pression remonte dans le pneu, et nous repartons.

Véloscénie, Parigny, St Hilaire du Harcouët, normandie, orne, véloQuelques minutes après, la pluie reprend avec force. Nous nous arrêtons dans un superbe abri en bois, avec WC et tables de pique-nique pour laisser les vélos à l'abri. Nous apportons un peu d'aide à deux jeunes qui ont également crevé. Ils sont partis de Chartres, et sont en route pour le Mont. Nous les laissons pour nous diriger vers le routier de Parigny, en bord de piste "La p'tite marmite". Nous y sommes fort bien accueillis. Le repas est excellent, copieux, le service est très rapide, les bouteilles de vin rouge, de cidre, et d'eau sont sur la table, et le tarif est sans concurrence. Pendant ce temps, la pluie a cessé.restaurant, routier, marmite, véloscénie, normandie

Durant l'après-midi, le temps est beaucoup moins maussade. De temps en temps, nous quittons la Véloscénie pour rouler sur les petites routes de macadam qui changent de la voie verte sablonneuse un peu collante avec la pluie du matin. Nous laissons Mortain puis Barenton avant de rejoindre la bonne ville de Domfront et son camping tenu par Sybille.

Véloscénie, Domfront, normandie, orne, vélo
De l'imprévu sur le parcours ... mais on est bien en Normandie !

Véloscénie, Domfront, normandie, orne, vélo
Gabbie sur la Véloscénie

Nos adresses :
-
Nous logeons au très verdoyant camping municipal du "champ passais" toujours tenu par la pétillante et attentionnée Sybille
- Restaurant : la pizzeria L'échauguette dans une ruelle montant vers le sommet de la ville. Restaurant classique, crêperie et pizzéria. C'est excellent, au décor chaleureux comme l'accueil.
- Dans le visage de Bion, près de Mortain, à 200 mètres de la voie verte, nous passons dans l'épicerie / café
"La cour des grands". Nous nous y étions arrêtés à l'aller pour déguster glaces et boissons fraîches. Nous nous ravitaillons en fruits secs. Le couple de gérant est très sympa, et fait en sorte d'être ouvert tous les jours.

Domfront, St Hilaire du Harcouet, voie verte, vélo, normandie
Café et épicerie à Bion

- A l'approche de Domfront, nous nous arrêtons pour déguster cidre, poiré, jus de pomme, jus de poire, et vinaigre de poire. L'accueil de Madame Crochet est vraiment chaleureux. C'est juste sur le bord de la Véloscénie, à St Roch sur Egrenne.

Voir l'étape précédente Voir la suite

20/07/2015

Derniers tours de manivelles vers le Mont Saint-Michel

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 4, lundi 6 juillet 2015 : de Pontaubault (50 Manche) au Mont Saint-Michel et retour

Mont St-Michel, Normandie, Manche, Véloscénie, vélo
Henri et Gabrielle devant le Mont St Michel et Tombelaine

La distance : 15 kms + 50 kms + 15 Kms = 80 kms

Météo : Pas le moindre nuage pendant cette journée radieuse.

Itinéraire : Nous nous levons à 6 heures. Aujourd'hui, pas de tente à ranger. Juste les affaires pour la journée à préparer et à mettre dans une simple sacoche. Au programme, les derniers kilomètres qui nous séparent de notre but tant attendu en 2012 et atteint cette année 2015.

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo, Pontaubault, Camping
Lever matinal au camping de Pontaubault

Nous l'avons aperçu hier d'Avranches, nous l'avons vu et gravi plusieurs fois, le Mont. Nous y sommes allés en 2005 de Genet en traversant la baie à pied. La même année, nous y avons dormi. En 1974, j'y ai campé (Henri) au bord de la digue d'alors. Mais aujourd'hui, c'est particulier, c'est magique, le but est atteint après plusieurs jours de vélo. Et aujourd'hui, nous allons découvrir le Mont sans voiture, sans parking au pied des remparts.

Voilà, nous quittons Pontaubault par la seule petite côte de la journée. Très vite, entre les arbres, au détour d'un virage, au bout d'une prairie ou d'un champ, nous apercevons la silhouette si familière du Mont surmonté de l'aiguille et de l'archange St Michel que nous devinons plus que nous le voyons. Chaque tour de manivelle nous rapproche du Mont St Michel. L'air est encore frais, mais la lumière est pure, et très peu de voitures à cette heure (à sept heures) matinale. Enfin, nous arrivons vers les derniers endroits celles-ci peuvent se rendre, mais nous, nous pouvons poursuivre.

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo
Gabbie avec le Mont en ligne de mire

Nous prenons connaissance du règlement précis. Nous avons le droit de nous rendre avec nos vélos sur le pont jusqu'au bord du Mont, mais avant 10 heures, ou après 18 heures. Entre ces deux horaires, c'est à pied ou en navette (gratuite). Ce sont des cars qui circulent sans cesse entre les parkings et le Mont. 2 cabines de conduite permettent au car de rouler dans un sens ou un autre sans effectuer de demi-tour ... magique ! non ?

 Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, navette, car
La navette dans la lueur matinale

Le tout récent centre d'informations touristiques dispose de consignes à clef gratuites et aux formats variés. Idéale pour tout à l'heure.

En ce petit matin, nous nous permettons de rentrer à l'intérieur des remparts par la gauche, jusqu'à une petite plateforme du chemin de ronde. Accomplir Paris - Mont St Michel à vélo par la Véloscénie mérite bien un petit déjeuner de chicorée chaude et de brioche devant une vue magnifique et au pied  d'une jolie tour surmontée d'une girouette. Devant le Mont, quelques livreurs. Dans les murs, les sapeur-pompiers qui s'entrainent en tenue de jogging à gravir le Mont. Au dessus du Mont, moineaux ou mouettes qui guettent nos miettes.

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo
Le petit déjeuner sur les remparts

L'émotion passée et le petit déjeuner terminé, nous effectuons un rapide tour du Mont avant l'arrivée des touristes, puis repartons vers l'intérieur avant l'interdiction de circulation et de stationnement des vélos.

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo
L'abbaye, la Merveille

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo, GPS
Notre guide, témoin de notre passage

Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo
Du Mont au village par le pont

Toute la journée, nous restons aux alentours. Nous explorons les bords du Couesnon, le barrage qui fait chasse d'eau, nous pique-niquons sur le GR à gauche du Mont, près des moutons. Nous chargeons nos montures de biscuits St Michel. Nous nous éloignons d'une vingtaine de kilomètres sur le sol breton jusqu'à la chapelle Ste Anne.

Mont St-Michel, Bretagne, Chapelle, Ste Anne, vélo
La chapelle Sainte Anne sur le GR34

Le soir, nous retournons au Mont pour un diner de commémoration de l'évènement (Le Duguesclin). La grande foule des touristes étant partie, nous visitons le Mont pour une Nième fois, nous empruntons le chemin de ronde, les très étroites ruelles et les escaliers escarpés. Nous tombons juste à l'heure du mascaret qui remonte inexorablement vers le Mont puis dans le lit du Couesnon.

 Mont St-Michel, Normandie, Véloscénie, Manche, vélo
Dernières lueurs naturelles sur le Mont St-Michel

Ce n'est qu'à la tombée de la nuit que nous regagnons le camping à la lueur de nos phares. Quelle journée inoubliable ! Nous avons vraiment de la chance de nous offrir un tel spectacle !
VIVE LA VELOSCENIE ! ! !

Nos adresses :
- Nous logeons encore au camping municipal privé de la Sélune à Pontaubault
- Restaurant sur le Mont, pas si mal que cela pour un endroit aussi touristique. Carte variée, prix raisonnables, vue vers les terres, serveurs souriants même en fin de journée. Le Duguesclin

Voir l'étape précédente Voir la suite

17/07/2015

Cap sur Pontaubault avec Cape de bout en bout

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 3, dimanche 5 juillet 2015 : de St Hilaire du Harcouet (50 Manche) à Pontaubault (50)

St Hilaire du Harcouet, Pontaubault, manche, normandie, vélo, véloscénieCape de bout en bout

La distance : 25 kms

Météo : Pluie dès le matin qui n'arrête pas le pèlerin, temps beau et chaud à Pontaubault.

Itinéraire : Après un long moment passé à attendre un affaiblissement de la pluie dans la salle de TV du camping de St Hilaire du Harcouet avec les cyclotouristes Claire et Didier, nous quittons le camping, rejoignons Parigny, et retrouvons la Véloscénie qui est toujours une voie verte au revêtement un peu sablonneux rendu mou par la pluie. Tant que la pluie tombe, nous roulons car il n'y a que cela à faire. Nous croisons des routes, passons devant les anciennes gares ou maisons de garde-barrières.

 Ducey, manche, normandie, vélo, véloscénie
Deux exemples de l'ancienne architecture ferroviaire
Ducey, manche, normandie, vélo, véloscénie

Nous laissons Ducey sans nous arrêter. Arrivés au bout de la voie verte, la pluie a cessé, la lumière s'intensifie, et nous tombons sur l'ancien viaduc ferroviaire et tout de suite après l'entrée de Pontaubault (Pont Aubault sur la rivière Sélune).

St Hilaire du Harcouet, Pontaubault, manche, normandie, vélo, véloscénie
L'ancien viaduc ferroviaire de Pontaubault,
terme de l'ancienne voie ferrée désormais consacrée aux cyclistes et promeneurs

Nous faisons nos emplettes dans cette sympathique bourgade et rejoignons le camping tenu depuis une vingtaine d'année par un couple d'anglais bien agréables. Il n'est pas encore midi, le soleil brille fortement, et peu d'habitants sont dans le camping à cette heure-là.

C'est l'occasion de prendre notre douche, de faire la lessive de nos affaires du jour, de faire sécher les sacoches et la tente repliée sous la pluie du matin, de pique-niquer et de tester nos nouvelles rustines sur la chambre à air crevée à Domfront (c'est impeccable et sans colle ... merci le conseiller de D...) . C'est le moment d'appeler notre amie rennaise qui nous fait l’honneur et le plaisir de nous rendre visite.

 Pontaubault, manche, normandie, vélo, véloscénie
La Sélune coule vers Pontaubault

Pontaubault, manche, normandie, vélo, véloscénie, ponts
Les ponts en service pour le rail et la route

Nous visitons Pontaubault et les alentours à pied, puis nous filons en voiture anglaise (quel luxe !) pour Avranches. Là, nous voyons le château, la vue de la sous-préfecture avec le fameux Mont St Michel au lointain, la très belle église Notre Dame des Champs. Nous terminons la soirée dans le très très agréable restaurant "La croix d'Or".

Avranches, manche, normandie, vélo, véloscénie
Notre Dame des Champs à Avranches et son parterre très original
sous un soleil radieux

Avranches, manche, normandie, Notre Dame des Champs
Notre Dame des Champs à Avranches

Il reste une quinzaine de kilomètres à parcourir pour mettre le pied sur le Mont. La météo prévoit pour le lendemain une journée radieuse.

Nos adresses :
- Nous logeons au camping municipal privé de la Sélune à Pontaubault, bien tenu, propre, spacieux, très calme. L'accueil du couple anglais est sympa. Nous sommes à 5 minutes à pied du centre du village avec quelques commerces.
- Restaurant à Avranches à conseiller pour sa gastronomie, son cadre authentique et ancien, et son service stylé et convivial. La croix d'or

Voir l'étape précédente L'étape suivante

16/07/2015

Vélo sur la voie verte vers Saint Hilaire

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 2, samedi 4 juillet 2015 : de DOMFRONT (61 Orne) à St Hilaire du Harcouet (50 Manche)

Domfront, St Hilaire du Harcouet, voie verte, vélo, normandie
Une étape dans un paysage de bocages

La distance : 46 kms

Météo : Orage au réveil, puis beau temps à 9h30, moins chaud que la veille

Itinéraire : Après 100 mètres, crevaison ! Retour au camping pour changer la chambre confortablement. Une fois le vélo remis en état, une fois sortis de Domfront, nous suivons la Véloscénie par une voie entièrement réservée aux cyclistes, promeneurs, joggeurs, ou cavaliers. C'est une ancienne voie ferrée, ponctuée des anciennes maisons des gardes barrières et des gares. Le revêtement est en terrain stabilisé. Par temps sec, ça roule bien, après une pluie, ça colle un peu. Cependant, ni pentes, ni descentes. C'est très souvent couvert par une voute de verdure, très agréable par temps ensoleillé.

L'étape est donc courte et sans problème. De part et d'autres de la voie verte, de jolis bocages et quelques villages. Nous passons près de Barenton et Mortain où nous faisons nos emplettes pour le pique-nique. Dès qu'on quitte la voie verte, on enchaîne montées et descentes. Cela apporte un peu de variété.

Nous quittons la voie verte à Parigny qui touche St Hilaire du Harcouët pour loger au camping municipal de St Hilaire. A noter, à cet endroit, un splendide abris en bois, wc, lavabo, 2 tables de pique-nique, et au bord de la route, un routier "La Marmite".

Au camping, nous rencontrons deux cyclistes qui arrivent 5 minutes après nous. Ils ont un blog qu'ils renseignent jour par jour. Il s'agit de Claire et Didier Sauvignet.

Après installation, douche, lessive, nous allons faire le tour du Centre Ville. Rien de particulier, St Hilaire est une ville d'après-guerre, avec de nombreux commerces. A noter, une très grande église ... St Hilaire, et tout proche, un joli plan d'eau.

Domfront, St Hilaire du Harcouet, voie verte, vélo, normandie
La voie verte à découvert

Domfront, St Hilaire du Harcouet, voie verte, vélo, normandie
Ça roule !

Domfront, St Hilaire du Harcouet, voie verte, vélo, normandie
Le Mont approche ! Plus qu'une étape !

St Hilaire du Harcouet, Le cygne, restaurant, normandie
La récompense du soir

Nos adresses :
- Nous logeons au camping municipal de la Sélune 5 rue de Marly, à St Hilaire. C'est bien tenu, propre, mais un peu bruyant ce soir-là (groupe d'une dizaine de personnes). L'accueil est très sympa, avec une boisson pour les cyclistes. Une grand salle TV permet de rester au sec en cas de pluie.
- Restaurant à conseiller pour sa gastronomie et son accueil très sympa malgré nos tenues très simples : Le cygne

Voir l'étape précédente Voir la suite

15/07/2015

Laissons la voiture au Cercueil, relevons le front et allons à Domfront

La véloscénie : Alençon - Le Mont St Michel et retour :
Jour 1, vendredi 3 juillet 2015 : du village du Cercueil (61 Orne) vers SEES et ALENÇON à DOMFRONT (61)

 Le cercueil, chambre d'hôte, Orne, Normandie, Véloscénie
Gabbie devant la chambre d'hôte
Un clic sur les photos permet de les agrandir

La distance : 65 kms

Météo : Très très chaud et ensoleillé

Itinéraire : Nous, Riton et Gabbie, repartons de notre chambre d'hôte du village de "Le Cercueil". Nous poursuivons à quelques kilomètres près la véloscénie Paris - Le Mont St Michel, là où nous l'avions interrompue en 2012. L'objectif est de terminer les 3 derniers tronçons vers le Mont mythique et de revenir.

L'itinéraire passe tout d'abord à Carrouges devant le splendide château de brique rose entouré d'eau, là où le tour de France passera 8 jours après. Il continue par la jolie station thermale de Bagnoles de l'Orne, traverse une verte forêt et gravit les pentes de la ville de Domfront. Celle-ci ne manque pas de charmes avec un centre ville médiéval, l'ancien et énorme donjon carré d'un château médiéval, et une église moderne dont le clocher hexagonal se reconnaît à des kilomètres à la ronde.

Carrouges, Orne, Normandie, Véloscénie, vélo, Riton
Non loin de Carrouges, à ce carrefour, nous rejoignons la Véloscénie

Carrouges, Orne, Normandie, Véloscénie
Le panneau officiel que nous suivons

Carrouges, Orne, Normandie, Véloscénie, château
Nos vélos et le château de Carrouges

Bagnoles de l'Orne, Orne, Normandie, Véloscénie
Gabbie dans Bagnoles à vélo

Domfront, Orne, Normandie, Véloscénie
L'église St Julien construite entre 1924 et 1926
par l'architecte Albert Guilbert, contemporain d'Auguste Perret

Nos adresses :
- La nuit du départ, nous avons logé chez Patrick, au village du Cercueil : Maison bien tenue, bonne literie et accueil familial
- Nous logeons au très verdoyant camping municipal du "champ passais" tenue par la pétillante et attentionnée Sybille.
- Restaurant à conseiller : Le bistrot St Julien

Domfront, vélo, orne, normandie, véloscénie
Vélo vert

Voir les étapes précédentes en 2012 Voir la suite